UN PEU D’HISTOIRE…

Jules FERRY nait à Saint-Dié, dans les Vosges, en 1832. Elu député républicain de Paris en 1869 il participe à la proclamation de la République le 4 septembre 1870. Secrétaire du gouvernement de la Défense nationale, délégué à l’administration du département de la Seine (6 septembre), il devient maire de Paris le 16 novembre 1870. Lors des émeutes du 31 octobre et du 22 janvier 1871, qui ont lieu à la suite de la capitulation de Metz, il joue un rôle efficace pour protéger le gouvernement menacé. Mais les Parisiens lui reprochent de ne pas assurer un rationnement équitable, ce qui lui vaut le surnom de « Ferry-Famine », et il doit fuir la capitale le 18 mars 1871 au début de la Commune. Pendant un an (mai 1872-mai 1873), Ferry représente la France à Athènes. De retour à Paris après la chute du gouvernement de Thiers, il est élu président de la Gauche républicaine. Il sera presque continuellement au pouvoir de 1879 à 1885, soit comme ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts , soit comme président du Conseil (septembre 1880-novembre 1881 ; février 1883-mars 1885) ou comme ministre des Affaires étrangères . Il a accompli une œuvre considérable dans le domaine de l’Instruction publique.

Source : Dictionnaire Larousse